Au fil des mots…

LE MENTAL/EGO et L’EGO SPIRITUELjeune fille

Le mental/ego et l’ego spirituel, « l’émergentolive n° 7 », oui encore… parce que je vois tellement de titres accrocheurs : « Comment lutter contre son ego », « X façons de tuer son ego », « se débarrasser de son ego », qu’on pourrait croire qu’il faut rentrer en guerre ouverte avec lui !

Comment identifier quand c’est notre mental/ego qui prend le contrôle de nos réactions ?

On peut facilement identifier le mental/ego quand on éprouve une forte émotion négative comme la peur, la colère, la frustration, l’intimidation, puisque c’est lui en fait qui la ressent et qu’ensuite cette émotion se localise dans une partie de notre corps physique.

Soyez assuré que c’est TOUJOURS notre mental/ego qui nous dirige :

  • Quand on cherche à avoir raison, (à tort ou à raison comme disait Raymond Devos !).
  • Quand on bâti des scénarios dans notre tête (scénarios catastrophes ou non).
  • Quand on est susceptible (qu’on a les orteils très sensibles) et qu’on se sent très vite attaqué.
  • Quand on juge soi-même ou les autres.
  • Quand on se compare, en se croyant supérieur ou inférieur (selon notre petit complexe personnel).
  • Quand on est en colère et qu’on y stagne, qu’on y cultive une vengeance, ou…
  • Quand on rumine le passé, ou quand on anticipe le futur.
  • Quand on se sent petit, triste, angoissé, nerveux.
  • Quand on a peur de ne pas être à la hauteur (de qui ? de quoi ?).
  • Quand tout nous semble aller de travers et contre nos désirs.

Alors oui certes…

  • L’ego déteste avoir tort ;
  • il se compare toujours aux autres,
  • il ne vit pas dans le présent mais toujours dans le passé ou l’avenir ;
  • il aime les mélodrames qui font pleurer,
  • les choses compliquées,
  • les scénarios catastrophes,
  • et il fuit quand on se centre dans le cœur.

Mais on ne peut pas s’en débarrasser…

Et il n’y a pas non plus à le diaboliser ! C’est une facette de notre personnalité qu’on doit porter pour vivre et survivre dans ce monde. Sans ego on ne peut tout simplement pas faire l’expérience de la matière. C’est lui qui nous permet de faire la différence entre « moi et les autres » et tous les humains ont un mental/ego !

Bien sûr, il peut devenir incontrôlable et même hautement toxique !

A quelle condition ? Si on le laisse nous envahir et prendre le contrôle de notre vie. Dans ce cas, il peut tout à fait être un frein à notre évolution. Cependant, il est nécessaire. Et puis, de toute façon, soyez assuré qu’il se battra toujours pour survivre, la conscience l’effraye au plus haut point !

Il n’y a en fait, qu’une seule technique pour diminuer le pouvoir de notre ego : c’est d’être dans l’amour.

Accepter (ce qui ne veut absolument pas dire être d’accord !) et aimer tout ce qui est :

  • Accepter la réalité telle qu’elle se présente (il m’arrive ça maintenant, d’accord ou non, c’est ainsi et j’accepte ce fait).
  • Vivre dans l’instant présent (dans l’instant présent tout est parfait).
  • S’aimer soi et aimer les autres sans porter de jugement: juger c’est alimenter l’illusion de séparation -moi et les autres- et nourrir la dualité.
  • Comprendre et accepter que tout est parfais. La Vie prend soin de nous de la meilleure manière possible pour contribuer à notre évolution! Elle nous amène à aimer ce qui est, même et surtout, si ça ne correspond pas du tout à ce que vous aviez imaginé ou souhaité.

Le mental/ego et l’ego spirituel

femme

Ceci étant, lorsqu’on avance sur son chemin, la vie nous permet de faire de multiples expériences, d’apprendre une multitude de choses et de gérer de mieux en mieux notre mental/ego. On peut alors rencontrer des personnes qui, parce qu’elles s’intéressent au développement personnel et spirituel semblent se croire au-dessus des autres et savoir mieux que les autres ce que chacun a besoin de faire pour évoluer.

Et, de ce fait, même si elles ont l’impression de bien maîtriser leur mental/ego, elles oublient de voir que leur ego spirituel est en train de prendre toute la place !

L’ego spirituel, c’est quoi ?

L’ego spirituel est une autre facette, un peu moins connue de notre ego. Il se présente sous de multiples apparences : il peut avoir les habits d’un maître, d’un guérisseur, d’un ami éveillé… mais attention, ce ne sont que des habits !

La prudence est cependant de mise car nous pouvons tous subir un gonflement de notre ego spirituel. Personne n’est à l’abri ! C’est tellement bien, confortable, de vivre en fonction de nos propres valeurs, de notre propre philosophie de vie, qu’on peut rapidement croire que tout le monde devrait faire comme nous.

Ce qui doit éveiller notre attention, notre vigilance c’est que ces personnes dites « éveillées spirituellement »

  • peuvent souvent être assez fermées : seul leur chemin, leurs techniques… sont valables, pas celles des autres.
  • elles ont réponse à tout, au point de rejeter le ressenti des autres (elles peuvent même vous laisser croire que VOTRE ressenti est erroné, que seule leur vision est la bonne).
  • et au final, elles ne sont pas dans l’ouverture du cœur et de soi et par leurs propres limites, imposent des limites aux autres.

Ces personnes sont encore prises dans les filets de l’ego, elles sont encore dans la dualité, en jugeant ce qui est juste/faux, inférieur/supérieur. Souvent d’ailleurs elles ne s’en rendent même pas compte puisqu’elles se pensent au-dessus de ça.

Si je vous parle de ça, c’est pour vous inciter à ne jamais laisser personne vous dire ou vous imposer ce qui est bon pour vous, ce que vous devez faire. Même si cette personne est considérée comme « évoluée spirituellement ».

Vous ne devriez jamais laisser une personne « penser » pour vous et vous faire croire que vous avez besoin d’elle pour avancer.

De même, lorsque vous êtes sûr de vos ressentis (lorsque vous avez fait vos propres validations !), ne laissez jamais personne vous faire douter de vous, de ce que vous êtes.

Votre cœur détient votre vérité ! Elle diffère peut-être de celle d’un autre, mais c’est ainsi. Et ce n’est pas pour autant qu’elle est moins valable.

La seule chose qui doit vous gouverner pour évoluer est votre cœur !